Histoire

Index de l'article

2010, l’ère du professionnalisme:

En 2009, la Fédération algérienne de football (FAF), et suite aux recommandations de la Fédération internationale de football (FIFA), a exigé de tous les clubs algériens de renoncer à l’amateurisme et de passer au statut de société sportive par actions (SSPA). Un an après, soit, en 2010, l’USM Alger fut l’un des premiers clubs algériens à avoir embrassé le professionnalisme en réussissant son passage de club amateur à une société par actions dans les règles de l’art. Avec l’arrivée d’Ali Haddad à sa tête, l’USMA devient ainsi une SSPA avec un capital de 707 millions de dinars algériens. Ses actions ont été rachetées majoritairement par le nouveau boss qui détient 83% du capital de la société. 

La première saison, après le passage au professionnalisme, fut rude pour le club cher à Haddad. Ayant prit le train en marche, la nouvelle direction avait du mal à former l’équipe souhaitée, surtout que la période de recrutement avait déjà pris fin.  Suite à quoi, ne comptant que sur les éléments en place,  le club a frôlé la relégation malgré l’effort fourni par la direction qui, pour tenter de sauver les meubles, avait engagé un entraîneur d’envergure, Hervé Renard.  Or, après la mobilisation de tout le monde, notamment des supporters, qui étaient nombreux à venir apporter leur soutien au club, l’équipe de Soustara a vu le bout du tunnel en terminant à la 9e place, tout en assurant son maintien à la dernière journée du championnat à la faveur de sa victoire face à l’USM Annaba par le score de 3 buts à 0. En Coupe d’Algérie, les Usmistes ont été éliminés dès les 32es de finale face au MC Saïda par les tirs au but. 

La saison suivante (2011-2012), le propriétaire du club a décidé de prendre le taureau par les cornes en déployant tous les moyens humains et matériels pour bâtir une équipe qui pourra atteindre les objectifs fixés par la direction, à savoir  le titre du championnat et une place qualificative à la Champions League africaine. Cette saison-là, le club comptait une bonne partie des ténors du football algérien, recrutés en début de saison, et les choses se sont beaucoup améliorées en matière de résultats. D’ailleurs, en fin de saison, les Usmistes étaient tout proche d’un sixième titre de champion, n’était la défaite à domicile concédée face à la JSM Béjaïa (4-3). Un revers fatal qui a fait que le club verra le sacre lui glisser entre les doigts. En Coupe d’Algérie, les Rouge et Noir ont atteint les quarts de finale de Dame coupe cette saison. L’élimination est survenue lors d’un derby au 5-Juillet contre l’USMH. Néanmoins, la troisième place, arrachée à l’issue du même exercice en championnat, a consolé les Usmistes et permis aux supporters de retrouver leur club sur la scène internationale sept ans après, en assurant une place sur le podium, synonyme de participation à la Coupe de la CAF. Quelques mois après, l’USMA fut aussi invité par la Ligue arabe de football pour disputer la compétition arabe, organisée par cette dernière dans sa nouvelle version. Ce que les responsables du club ont accepté. De ce fait, les Rouge et Noir sont engagés, actuellement, sur quatre fronts : le championnat d’Algérie, la Coupe d’Algérie, la Coupe de la CAF et la Coupe arabe. 

Page Facebook

footer2